Follonica, Castiglione della Pescaia et alentours

Follonica

Follonica est une ville moderne et vive avec des magasins accueillants, un pinède frais et de belles plages équipées avec des établissements balnéaires confortables, une gestion écologique et une mer propre (primé en 2014 par la Bandiera Blu et les 4 Vele de Legambiente et Touring Club). Il faut visiter le nouveau Musée Magma, une boite magique où des murs séculaires cohabitent avec les technologies multimédias les plus modernes. Un voyage à la découverte du berceau de la sidérurgie italienne, dans un monument extraordinaire d’archéologie industriel (le vieux Four San Ferdinando) qui raconte la fusion de la fonte et de l’histoire locale de manière spectaculaire et interactive.

 

Castiglione della Pescaia

Antique bourg de pêcheurs, Castiglione della Pescaia a été primé en 2015, 1er en Italie, con 5 voiles de la Guida Blu de Legambiente et Touring Club et Bandiera Blu pour la grande qualité environnementale des plages et des lieux d’abordage touristiques et pour la gestion écologique du territoire marin et côtier. Les eaux qui baignent le littoral sont, en effet, parmi les plus propres d’Italie et permettent des vacances plaisantes aussi bien sur les magnifiques plages équipées de la ville ou de Punta Ala, que sur les rochers des Rocchette ou de Punta Capezzolo.

 

La Réserve naturelle de la Diaccia Botrona

Zone naturelle protégée caractérisée par l’environnement typique paludéen qui occupe une partie de l’antique Lac Prile.

Région humide d’importance internationale pour l’arrêt, l’hibernation et la nidification de la faune ornithologique aquatique, que l’on peut également visiter sur un petit bateau pour apprécier le paysage non contaminé et la nature florissante et sauvage.  Nous sommes ici dans la Maremma delle paludi, où l’on peut photographier des canards colvert, des flamands, des grandes aigrettes, des grues, des balbuzards pêcheurs et des échasses blanches.  La visite de la Casa Rossa, édifice important et original, aujourd’hui musée multimédia, construit au XVIIIème siècle par Leonardo Ximenes à cheval sur des canaux navigables est intéressante et interactive. Ne ratez pas l’expérience du « tapis sensible », moment amusant et éducatif pour adultes et enfants et les panoramas depuis la terrasse de la Casa Rossa Ximenes qui, à chaque saison, fascine et émeut.

 

Musée de Vetulonia

Vetulonia, aujourd’hui fraction administrative de Castiglione della Pescaia, a été une des villes les plus puissantes de l’état d’Étrurie.

Sur les collines qui entourent le village, on respire les traces étrusques dans les tombes monumentales de la Pietrera et du Diavolino et dans les nécropoles suggestives de l’antique Valtuna.

De plus, dans le Musée archéologique Isidoro Falchi, une authentique bonbonnière, on comprend l’histoire étrusque depuis les origines (IXème siècle avt J.C.) jusqu’à la conquête romaine (III-Ier siècle avt J.C.) à travers les objets en or, en ambre, en bronze et en céramique retrouvés dans les tombes princières. Le parcours dans le Musée permet une plaisant immersion dans l’histoire et dans la culture étrusque, utilisable également par les non-voyants grâce à l’accessibilité aussi bien motrice que sensorielle avec des cartes tactiles, des guides audio et des pièces authentiques qui peuvent être touchées.

 

Cala Violina

Située dans la Réserve naturelle des Bandite di Scarlino, la Cala Violina a été primée comme l’une des plus belles plages d’Italie. Marcher à pied nu sur le sable blanc et très fin permet de reproduire un son similaire à celui d’un violon. Depuis la terre, on peut y accéder à pied, à cheval ou à vélo, avec une promenade dans les bois, après avoir laissé votre voiture sur le parking à nombre fermé (demander des informations à l’Agritourisme). Crique spectaculaire embrassée par la marche méditerranéenne, lieu idéal pour les bains rafraîchissants dans les eaux transparentes.

 

Parc de la Maremma

Entre Talamone et l’embouchure du fleuve Ombrone s’étend cette importante zone protégée qui conserve intacte une grande zone de tache méditerranéenne au-delà de l’environnement humide. Les itinéraires que l’on peut parcourir à pied, en carrosse, en canoë, à cheval ou en VTT sont nombreux ; parmi ceux-ci, celui qui mène aux tours sur les monts de l’Uccellina, construites proches de la côte pour repérer les pirates est très particulier. En revanche, le parcours qui conduit aux restes de l’Abbaye de San Rabano plongée dans le silence des bois est émouvant. Dans ce contexte, il est facile de rencontrer des daims, des sangliers, des vaches de la Maremma à la longue corne, des grandes aigrettes, des chevreuils, des faucons, des renards et des chevaux de la Maremma. Le Parc de l’Uccellina n’est pas la succursale du paradis mais vous donne une sensation tellement étrange qu’il est impossible de comprendre la différence…